Conseil Administration – 07 avril 2021

CA de printemps de GDS Creuse
L’heure des bilans et un tour d’horizon des sujets d’actualité

Conseil d’Administration de GDS Creuse : Le CA s’est réuni le 23 mars 2021 pour préparer l’Assemblée Générale et faire un état des lieux des sujets d’actualité comme le plan BVD ou l’entrée en application de la Loi de Santé Animale avec notamment une évolution concernant la FCO.

On retrouvait à l’ordre du jour les éléments de bilan technique et financier, dans le cadre de la préparation de l’Assemblée Générale, des points d’attention sur le plan BVD, la Loi de Santé Animale européenne et les actualités régionales et nationales.

Préparation de l’Assemblée Générale (AG) de GDS Creuse prévue mardi 13 avril 2021

Dans le cadre de la préparation de l’AG, les comptes 2020 ont été présentés. L’exercice est très légèrement déficitaire avec un chiffre global en augmentation, du fait de la mise en place du plan BVD et du tiers payant ruminant intégral. L’AG sera également l’occasion de procéder au renouvellement de 4 administrateurs, élus par les délégués cantonaux. Enfin, une intervention de Xavier Nicolle d’Interbev Nouvelle-Aquitaine sur le thème du « broutard préparé » viendra clore les travaux.

Une campagne de prophylaxie bovine dans les délais

156.000 prises de sang ont été traitées au 20 mars par le Laboratoire Départemental d’Analyses (LDA) soit un peu plus de 75 % de la campagne. Cela représente environ 10 jours d’avance par rapport à 2020 et est conforme aux données observées les années précédentes. Concernant les ateliers laitiers, les analyses sont faites par les laboratoires LILCO et Agrolab’s et le paramétrage de la campagne a évolué avec un dépistage en novembre pour brucellose et leucose, et novembre et mai pour l’IBR.

Un investissement fort des éleveurs et des vétérinaires dans le plan BVD

87 % des veaux nés depuis le 1er octobre 2021 ont été testés. Et ce chiffre est sous-évalué du fait d’erreurs de notification de dates de naissance, de veaux bouclés très tardivement ou morts avant bouclage. 296 veaux positifs, IPI et virémiques transitoires, ont été identifiés dans 106 cheptels, soit 0,38 % des veaux testés. Cette prévalence est conforme à ce qui avait été observé sur les sondages des années précédentes et légèrement inférieure à ce qui est constaté dans d’autres départements démarrant le plan. Si les IPI sont éliminés avant 15 jours, ils bénéficient d’une indemnisation dans le cadre de la mutuelle sanitaire GDS Creuse.

La mise en application de la Loi de Santé Animale

Votée en 2016, la Loi de Santé Animale va entrer en application le 21 avril 2021. Cela va permettre une harmonisation européenne dans la gestion de 49 maladies, toutes espèces d’animaux de rente confondues. Si les conséquences sur la législation de la FCO sont connues (cf encadré), l’impact sur la surveillance de la brucellose, la leucose ou l’IBR reste encore à préciser. On s’oriente vers un durcissement des exigences pour les cheptels non indemnes d’IBR et une modification des règles pour les cheptels indemnes depuis plus de 3 ans. Des discussions sont en cours sur les modalités d’application en France.

Une évolution des structures régionales avec le passage du GRASL à la FRGDS NA

Depuis 2019 et le changement d’Organisme à Vocation Sanitaire, les missions du GRASL étaient appelées à disparaitre. La CRSSA, dont l’action principale concernait l’aide au diagnostic avortements, s’est arrêtée le 31 décembre 2020. Le PSE du GRASL a cessé son activité de dépôt de médicaments dans les cabinets vétérinaires à la même date et les comptes seront arrêtés au plus tard le 31décembre 2021. Dans le même temps, la FRGDS Nouvelle-Aquitaine, nouvel OVS animal, se structure, autour de 6 sections par espèces : ruminants, porcine, avicole, aquacole, apicole et équine. Un fonds de mutualisation sanitaire de la section ruminants se constitue qui se substituera à la CRSSA sur les aides au diagnostic avortements.

Cet article est un condensé des points abordés lors de ce CA, pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter.

 

 

Marien BATAILLE – Dr Boris BOUBET
GDS Creuse